Ma thèse pour les 10 – 12 ans

Pour les besoins d’un exercice à faire à la maison (des devoirs, si, si…), j’ai dû rédiger un court texte destiné à l’oral et dont l’objet est la présentation de ma thèse pour des 10 – 12 ans…

Bonjour, je vais vous expliquer mon travail de chercheur.

Mon problème c’est que, même si je connais mon travail, je ne sais pas encore tout à fait le problème qu’il va résoudre. Par exemple, on peut dire que le chercheur d’or sait où chercher, c’est-à-dire qu’il connait les lieux où trouver de l’or. Il sait aussi comment chercher car il peut se servir des outils comme la pelle ou le tamis ou encore utiliser la nature elle-même pour servir sa cause, car il sait surtout ce qu’il recherche : c’est de l’or.
Moi, je suis comme notre chercheur d’or, je sais où chercher, je sais comment chercher, sauf que je ne sais pas précisément ce que je je recherche. Enfin si, je sais quand même un peu, vous voyez, je cherche à résoudre un problème qui se trouve dans la nature et dans l’homme depuis le début des temps : c’est la relation des corps à l’espace, à l’Étendue. Alors c’est vrai que l’espace c’est large, et puis ça pourrait être l’espace des étoiles ou l’espace sous-marin, donc moi je dis que je travaille sur la relation entre l’homme et son environnement. L’espace que j’espère comprendre, c’est celui de l’homme à son milieu. L’environnement auquel il est associé pour vivre et qui est fait de pleins de choses très importantes :

  • des routes et des voitures pour se déplacer,
  • des maisons pour habiter,
  • des gens pour se dire bonjour
  • des lieux pour faire l’expérience du fini (la boulangerie, le cinéma), de l’infini (la mer à l’horizon, le ciel) ou même des deux à la fois (la bibliothèque, le musée).

Qu’est ce cela veut dire comprendre la relation entre l’homme et son milieu ? En fait, c’est comme quand vous regardez les nuages, un coucher de soleil, la plaine ou les montagnes, quand vous fabriquez une maquette ou écrivez une rédaction ou comme lorsque vous jouez aux jeux vidéos : vous êtes en train de suivre un code. Par exemple, quand vous jouez à un jeu de course de voitures, vous devez suivre un chemin, vous devez conduire le plus vite possible et tout ça c’est les règles du jeu. C’est l’ensemble des codes que vous devez respecter pour atteindre les objectifs du jeu (finir le premier, gagner des points, améliorer sa voiture, etc…). Après, je ne sais pas si certains d’entre vous ont déjà joué à un jeu de construction, aux Lego, Mecano ou si vous avez déjà construit une cabane, bref, là vous devez respecter un plan. Et c’est quoi un plan ? Il en existe de toute sorte, mais d’une manière générale, on peut dire que c’est la représentation d’un système permettant de concevoir et de reproduire quelque chose. Curieux, non ? Mais regardez, lorsque vous construisez une voiture en Lego, vous devez lire le plan de montage, dans le bon ordre, et il en va de même pour tous les autres enfants. Lorsque vous avez une rédaction à rendre, il faut que votre travail d’écriture soit organisé, pour qu’il ait une certaine forme et là encore, vous devez respecter un plan avec une introduction, différentes parties de raisonnement et puis une conclusion et ceci est valable pour l’ensemble de la classe. Bref, un plan, c’est aussi en ensemble de codes, des schémas qui permettent à tout le monde de se comprendre sur certains sujets…

Mais on peut aussi dire que la relation de l’homme à son milieu est faite d’une multitude d’ordinateurs, connectés entre eux sur Internet.

Car là encore, c’est une histoire de code. Et l’ordinateur, ce n’est pas que l’ordinateur avec le clavier, maintenant il y en a partout des ordinateurs, ils ont juste plein de formes différentes. Votre console de jeu par exemple, c’est un ordinateur. Le système qui fait passer les feux au rouge dans toute une ville, c’est aussi un ordinateur. Ou peut-être que si vous êtes partis en vacances avec vos parents cet été, vous avez vu une curieuse boîte noire avec un écran sous le pare brise de la voiture. Ça, c’est un GPS, un instrument qui permet de localiser votre emplacement sur la planète Terre et de vous le montrer sur un plan. Et le GPS appartient aussi à la famille des ordinateurs, et ce qu’il est capable de faire, c’est de lire des routes pour en faire des parcours. En fait, dans le GPS, il existe des circuits et des boîtes minuscules qui permettent d’envoyer, de recevoir, de stocker et de traiter de l’information. Ces circuits et ces boîtes peuvent tout faire, il suffit de leur raconter quoi et cela se fait par l’écriture d’un texte qui a une organisation particulière comme dans l’écriture d’une rédaction et qui s’appelle : la programmation. Donc au final, le GPS lit les histoires qui lui sont programmées et à partir de ces histoires, il fabrique l’image du plan avec la petite flèche qui indique où on se trouve et c’est cette image que vous voyez en définitive sur l’écran. Tout cela c’est encore des codes qui installent un certain rapport des humains à leur milieu.

Voilà donc mon travail de chercheur : j’écris des histoires pour des ordinateurs qui me permettent de représenter les humains dans leur milieu. Je peux inventer mes propres règles tant que je respecte celle de l’informatiques. Je crée donc des cartes, des applications pour téléphone portable, des jeux, bref des interfaces qui permettent d’échanger avec un ordinateur, de manipuler des histoires d’informations.

Mais enfin, à quoi cela sert-il ? Comme je vous le disais tout à l’heure, le code permet aux humains de se comprendre. Et par exemple, sans code, il n’y aurait pas de langage et je ne pourrais même pas vous parler ou communiquer avec vous. J’ai aussi dit que les ordinateurs s’étaient introduits partout, il suffit de voir combien de machines se mettent entre nous et le reste du monde. Et les ordinateurs, c’est rempli de codes et de règles que peu de gens connaissent et qui pourtant décident du rapport de plein d’hommes à leur milieu, donc il faut faire très attention à la manière dont les machines s’emparent des nuages, du coucher de soleil, de la plaine et des montagnes, du territoire qui nous entoure. Car enfin, il est possible avec la programmation de dégrader ou d’améliorer le rapport des humains avec leur milieu. Mon but avec ce travail, c’est de comprendre le rapport des gens avec leur milieu et de tenter de l’augmenter, de l’améliorer, de le critiquer, de le manipuler avec l’ordinateur. L’écriture de ma thèse consiste en un journal développé de cette recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *