U-rss / Frontières Numériques, Colloque Fès

Frontières Numériques

Créations géoartistiques et réalités géopolitiques en Méditerranée :         Nouvelles expériences de la mobilité

Les 1 et 2 novembre 2012, Ecole ESISA, Fès (Maroc)

Colloque organisé par :

ESISA, Labex ARTS-H2H, Laboratoires Arts des images & art contemporain, EA 4010 & Paragraphe EA 349
Pôle méditerranée de l’Université Paris 8

Programme scientifique du jeudi 1 novembre 2012
08H30 – 09H00 : ACCUEIL DES PARTICIPANTS
09H00 – 09H15 : DISCOURS D’OUVERTURE
09H00 – 09H15 : DISCOURS DE BIENVENUE
Dr. Khalid Mekouar,                                                                                                 Président de l’Ecole Supérieure d’Ingénierie en Sciences Appliquées, Fès.
09H15 – 09H30 : PRÉSENTATION DU COLLOQUE
Eric Bonnet, Imad Saleh, François Soulages,                                                      Professeurs,                                                                                                                         Hakim Hachour, Maître de conférences, Université Paris 8.

9H30 -13H00
François Soulages, Professeur, Université Paris 8 : Heureux qui comme Ulysse.
Eric Bonnet, Professeur, Université Paris 8 : Violence et traversée des figures en Méditerranée.
Mohamed Rachdi, Artiste, Directeur de la collection d’Art contemporain de la Société générale, Casablanca : La production des artistes issus de l’immigration marocaine à l’épreuve de la mondialisation.
Fatma Touil, doctorante, AIAC 4010, Université Paris 8 : Détournement cartographique. L’expérience artistique de Bouchra Khalili.
Ibn el Farouk, Artiste chercheur : Artiste africain ou artiste méditerranéen ? Art africain et nouvelles identités.
Sana Tamzini, Directrice du centre d’art contemporain, Tunis : La création contemporaine en Tunisie.
Discussion

13H00-14H00 : Déjeuner

14H00-16H00
Florent Di Bartolo, Equipe Arts des images et art contemporain, Université Paris 8 & G-SICA, IREGE, Université de Savoie L’art des nuages : Art et frontières numériques.
Jean Jacques Gay, Auteur et enseignant : Spectateur augmenté, spectateur sans frontières.
Laurent Desombre, Maître de conférences, Equipe DeVisu, Université Lille : Nord Geographical street museum : Approche transartistique de la sculpture en ville.
16h15-18h15
Farid El Massioui, Professeur, Laboratoire Cognition Humaine et artificielle (CHart), Université Paris 8 : De l’identité adoptée aux identitées décrétées.                             Evelyne Lombardo, Enseignant-chercheur, et Serge Agostinelli, Professeur, LSIS UMR CNRS 7296, Aix-Marseille Université Entre virtualité et réalité : quelles frontières numériques ? Etude d’un dispositif immersif et interactif en 3D avec visiocasque.
Judith Guez, Doctorante en Art Numérique, Laboratoire INREV (Image Numérique et Réalité Virtuelle), Université Paris 8 : De nouvelles frontières entre le réel et le virtuel : des espaces de création émergents, au coeur d’un art hybride proche de l’innovation.
Omar Larouk, Maître des conférences, ELICO, ENS SIB-Lyon et Université de Lyon : A-t-on des frontières numériques entre les réseaux sociaux (RS) et les portails web documentaires (PWD) : Analyse comparative des services informationnels.

Programme scientifique du vendredi 2 novembre 2012

9H30 -13H00
Ismail Alaoui Lamrani, Chargé de la documentation au sein du Laboratoire des Sciences Cognitives « LASCO », Fès, Maroc : L’impact du Partage et l’échange des données sur la mobilité des frontières numériques ; cas du Réseau Social Facebook.
Azizi Asmaa, Laboratoire de rattachement : GRIPIC- CELSA Paris IV Sorbonne : Les frontières de la citoyenneté. La prise de parole comme tactique politique des migrants marocains.
Sungmi Cho, Doctorante en Anthropologie, Écoles des Hautes Études en Sciences Sociales : Cyber-exile, la frontière dans l’espace numérique au milieu d’un conflit.
Franck Soudan, Doctorant, et Marc Veyrat, Maître de conférences, G-SICA, Université de Savoie : U-topic, U-rss comme eSPACE interculturel.
Samuel Szoniecky, Doctorant, Laboratoire Paragraphe, Université Paris 8 : Exploration et modélisation des frontières numériques par un appareil de capture sémantique.
Mohammed Ourabah Soualah, Doctorant, et Mohamed Hassoun, Professeur, ELICO, Université Lumière Lyon 2 : Numérisation des manuscrits Arabes anciens / Entre promesses et défis.
Pascal Martin, Maître de conférences, École Nationale Supérieure Louis Lumière, La Cité du Cinéma : L’image change de cadre.

13H00 – 14H30 : Déjeuner

14H30-16H30
Discussion générale et préparation la prochaine conférence sur les frontières numérique…

L’écran : zone clinique

Aujourd’hui l’e?cran cadre la zone fragile entre la perte de soi et le don de soi. Cliniquement mort, nous dispersons nos organes (donne?es vitales qui nous constituent) de l’autre co?te? de l’e?cran. Notre vie s’arre?te a? chaque connexion, suspendue entre temps et espace. Nous perdons notre corpore?ite?. Je ne sens plus l’envergure et la puissance de mon corps ni devant l’e?cran (puisque le Je de ma re?alite? n’existe plus) ni au-dela? de l’e?cran (puisque le Je de ma re?alite? devient Nous). Morts crucifie?s sur l’autel du plasma : l’e?cran laisse apparaitre nos corps mutile?s, ressuscite?s en ubiquite?.
? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?
Lire la suite

p✴e✴n✴e✴n✴u✴m✴b✴r✴a ⋘ ⋚⋜b✣g⋝⋛ ⋙ te☒te ❡ i⚄age

Voici un résumé de la communication (« Penumbra : brève histoire des passages entre texte et image en art » [nda: à travers la figure du bug, avec le concept d’incompatibilité esthétique]) que j’ai faite à Malte dans le cadre du symposium « Texte & Image : une mise en voyage« . Des actes pour ce symposium vont être normalement publiés et comme j’ai écris l’essentiel de ce que j’ai dit, ce post sera accompagné de quelques extraits du texte à la base de la publication.

« […] c’est donc moins la technologie numérique conçue comme un outil de plus venant s’ajouter aux anciens outils et matériaux de l’artiste, c’est la technologie perçue indissolublement comme objet et comme sujet, comme moyen et comme finalité, comme médium et comme problème, comme support et comme imaginaire. »

Norbert Hillaire, Modernités de l’art contemporain.

Lire la suite

Ambulo Ergo Sum / la carte interactive

AES_2013-01-04 a? 17.09.37Carte Ambulo Ergo Sum + portrait social U-rss Musée Gassendi, 2011                  capture écran n°1

Franck Soudan a terminé la carte interactive U-rssAmbulo Ergo Sum“ pour le Musée Gassendi à Dignes-les-Bains.

Cette invitation de Nadine Gomez à réfléchir sur les parcours d’oeuvres installées dans le paysage des Hautes-Alpes nous a incité, avec l’équipe de Musée (et en particulier Aurélie Bruhl) à repenser notre rapport à la topologie… Vous pouvez désormais retrouver dans ce “réseau – U-rss – de réseau – Musée Gassendi – toutes les réseaux d’oeuvres pensés par de nombreux artistes contemporains en explorant cette oeuvre d’art programmé

Franck Soudan / Marc Veyrat, 2011

AES_2013-01-04 a? 17.09.40Carte Ambulo Ergo Sum + portrait social U-rss Musée Gassendi, 2011                  capture écran n°2

AES_2013-01-04 a? 17.09.46Carte Ambulo Ergo Sum + portrait social U-rss Musée Gassendi, 2011                  capture écran n°3

Octopus Beyrouth

Octopus : encore une collaboration créative des départements « Communication & Hypermédia » et « Technologie & Management » de l’IAE Savoie Mont-Blanc, sous la direction de Carole Brandon et Hervé Verjus.

Dans le cadre du projet Octopus, un workshop « Arts et Nouveaux Médias » est organisé du 20 au 23 février 2012 au Liban.

Quatre étudiants de l’IAE Savoie Mont-Blanc se rendent à Beyrouth à l’Ecole des Arts Visuels de l’Académie Libanaise des Beaux Arts de l’Université de Balamand – Beyrouth – pour participer avec cinq étudiants de l’ALBA à une extension du projet conçu en amont (Octopus Project), dans le cadre d’un projet de recherche de G-SICA « Image et Information » du laboratoire de recherche de l’IAE Savoie Mont-Blanc, sous la direction de Carole Brandon .

Lire la suite